Dario
Cordero-Erausquin
Professeur
Université Pierre et Marie Curie
(Paris 6 - Jussieu)
Institut de Mathématiques
Equipe d'Analyse Fonctionnelle
&
Institut Universitaire de France

Motions et compte-rendus
Assemblées générales
"Sciences Mathématiques - Chevaleret"
Universités Paris 6 et Paris 7



AG du mardi 2 juin 2009

L'assemblée générale P6-P7 (Math Chevaleret) du mardi 2 juin a porté essentiellement sur la masterisation des concours. Les projets de décrets sont parus, alors même que la commission Marois-Filâtre censée mener une concertation n'a pas commencé ses travaux. Ce mépris pour les universitaires et pour la formation des futurs enseignants a d'ailleurs été fermement condamné par la CPU (voir la déclaration sur le site : http://www.cpu.fr/Actualites.240.0.html ainsi que la lettre des responsables de la CPU : http://mlm.fabula.org/actualites/article31694.php )
Ces projets de décrets actent des points majeurs pourtant contestés depuis au moins 6 mois (concours au cours de l'année de M2, des stages en responsabilité en M2, impossibilité de concilier le calendrier avec une formation disciplinaire et professionnelle de qualité, etc).
Ces décrets reprennent le cadrage (en l'aggravant sur certains points) donné par les ministères au mois d'octobre dernier, cadrage largement désapprouvé par la communauté universitaire puisqu'une infime minorité d'universités a remonté les maquettes de master enseignement.
En sabordant la concertation qu'il a lui même mise en place (et dont on pouvait de toute façon se méfier), le ministère de l'Education nationale rend l'existence même de ces décrets inacceptable. L'assemblée souhaite une réaction à la hauteur de cette provocation : la démission de tous les responsables des préparations Capes/Agreg est aujourd'hui à l'ordre du jour. Elle souhaite une concertation entre les différentes préparations au Capes et à l'Agrégation de mathématiques (dans un premier temps d'Île de France) pour adopter une position commune.
Enfin, a été soulignée l'importance d'assurer le succès de la "Marche de tous les savoirs" (Academic Pride), le jeudi 4 juin, départ à 14h de la Maison des Sciences de l'Homme (bd Raspail). Voir : http://www.academicpride.fr.nf/  Pour l'anecdote, le président de Paris 7 appelle à participer à cette marche : http://www.univ-paris-diderot.fr/2009/pres090529.php
Soyons nombreux derrière notre banderole jaune ! (Pour les personnes se trouvant jeudi matin à Chevaleret, un RDV est fixé vers 13h30 devant le bâtiment)


AG du Mardi 12 mai 2009

---------------------------------
MOTION
L'Assemblée générale Mathématique-Informatique de Chevaleret des universités Paris 6 et Paris 7 dénonce les mensonges et les silences du gouvernement et appelle à la poursuite de la lutte et de la grève pour la défense du service public d'enseignement et de recherche. Elle réitère son opposition au décret modifiant les statuts des enseignants-chercheurs dont la version publiée aggrave la version, pourtant contestée, présentée au CTPU. Elle demande toujours l'abandon du projet actuel de masterisation de la formation et du recrutement des enseignants du primaire et du secondaire.

Adoptée à l'unanimité des 45 votants.
-----------------------------------------

A propos du décret, les différences entre la version publiée et la version présentée au CTPU (déjà très néfaste) montrent l'acharnement du gouvernement et sa volonté de faire fi de l'opposition de notre communeauté. Sur ces différences, on pourra consulter l'analyse de M.P. Gaviano : http://sites.google.com/site/ufcenlutte/analyses-nouveau-dcret-ec/AnalysedécretEC.pdf
On a également mentionné la proposition de loi (pour l'instant reportée) de modification de l'élection des présidents d'université : le gouvernement (par l'intermédiaire du rectorat) nommerait des membres extérieurs qui participeraient à l'élection du président. Incroyable mais vrai ! http://sciences.blogs.liberation.fr/home/2009/05/lump-veut-modifier-l%C3%A9lection-des-pr%C3%A9sidents-duniversit%C3%A9.html Coté bonne nouvelle, Paris 6 est classé 4ème au classement du pékin : http://www.thamous.lautre.net/classementdupekin.html
Une discussion a eu lieu sur les examens et sur l'opportunité de les utiliser pour manifester notre désapprobation de la politique menée. Aucune proposition n'a fait consensus. La proposition qui semble recueillir la majorité des voix est que, après l'organisation et la correction normale des examens, la vraie note soit transmise seulement aux étudiants et que la note administrative transmise pour les jurys soit de 20/20 (ou 18/20, y a débat !). Cela ne pénalise pas (trop) les étudiants, et permet, à condition d'en faire une bonne publicité, de s'opposer à la litanie de l'excellence de nos universités dans la compétition avec les autres. Evidemment, des points "contre" cette option ont été relevés : cela participe (un peu) à la dévaluation des diplômes et fait le jeu du gouvernement sur ce terrain. Bref, le débat continue (et devrait continuer par voie électronique pour Paris 6). Surtout, il a été signalé que nous devions préserver la force et l'unité de la mobilisation, car la lutte promet d'être longue, à la fois à l'échelle nationale et à l'échelle locale.
Dans l'immédiat, il faut assurer le succès de la manifestation du JEUDI 14 mai, 14h Jussieu.
Enfin, une proposition fait l'unanimité. Il s'agit d'organiser un référendum (papier) parmi les enseignants-chercheurs dans toutes les universités, le même jour (cela peut se faire à l'échelle des UFR), afin de se prononcer POUR/CONTRE - le decret modifiant les statuts des EC - les projets actuels concernant la formation et le recrutement des enseignants du primaire et du secondaire.
La prochaine AG-Chevaleret, prévue le MARDI 19 mai à 12H30 (salle à préciser) discutera des actions à mener, à la lumière de ce que décidera la Coordination des Université du mercredi 13 mai, et reviendra plus en détail sur la question de la bibliothèque.


AG du jeudi 30 avril

AG du mardi 14 avril


AG du mardi 7 avril 2009

L'Assemblee a evoque la situation des reformes : masterisation, statut des enseignants-chercheurs, organismes de recherche. Nous avons constate que le rideau de fumee cree autour de ces reformes par des formulations imprecises, des annonces a repetition, des reculs feints, se dissipe peu a peu. Les personnes que leur position dans les UFR ou leur bonne volonte a amene a lire les textes et communiques ministeriels de pres rendent compte unanimement des manipulations et pieges semantiques qu'ils recelent. 
1) Sur le statut des enseignants-chercheurs, l'analyse du projet de decret par O. Beaud, C. Chainais, J. Matringe, L. Sinopoli, A.-S. Bruno est tout a fait edifiante, notamment sur la question epineuse des "heures complementaires". On peut la lire ici :  http://www.sauvonsluniversite.com/spip.php?article2345 
2) Sur la masterisation, la reconduction en l'etat des dispositifs de formation et de recrutement existants (incluse l'annee de stage professionnel remunere) est de nouveau demandee avec insistance, dans une lettre ouverte a X. Darcos co-ecrite par plus de 33 societes savantes et associations d'enseignants, dont la SMF, disponible ici :
http://smf.emath.fr/Enseignement/Masterisation/LettreOuverteDarcos06-04-09.pdf
ainsi que dans un communique de la Conference des Directeurs d'IUFM disponible ici : http://www.sauvonsluniversite.com/spip.php?article2325
A l'Universite Paris 7, pas de nouveau sur ce dernier dossier. En revanche, a l'Universite Paris 6, on s'achemine vers une ouverture pionniere d'inscriptions dans des masters M1 "Education et Formation" transitoires, bricoles de toutes pieces car ne correspondant a aucune maquette existante, et qui engloberaient les preparations au Capes actuelles. Voir la note de travail interne de Dominique Dunon-Bluteau, validee par Patrick Porcheron :  http://www.ufrmath.upmc.fr/capes/capes_ext/Communique-PrepaCAPES-UPMC-2avril2009.pdf
Un petit groupe s'est mis en place apres l'AG pour rediger une petition destinee a informer les collegues de l'UFR P6 sur ces faits.
3) La Coordination Nationale des Universites qui s'est tenue lundi 6 avril a Asnieres (Paris 3) "reaffirme sa determination intacte et absolue face au massacre organise par le gouvernement du service public de l'enseignement superieur et de la recherche". Elle a fixe les prochaines echeances de manifestations :
MERCREDI 8 AVRIL (demain !) a 14h30 a Denfert-Rochereau,
mardi 28 avril (pour la Ste Valerie...), 
vendredi 1er mai.
4) Rappel sur quelques actions en cours :  Paris 6 hors les murs,  http://p6horslesmurs.wordpress.com/
La ronde infinie des obstines, place de l'Hotel de Ville 24h/24 :  http://www.sauvonsluniversite.com/spip.php?article2170  et pour la ronde en direct (webcam) : > http://rondeinfinie.canalblog.com/
Les organisateur de la ronde des obstines aimeraient que chaque universite prenne la responsabilite d'une journee (de minuit a minuit) ou au moins de creneaux precis pour voir la faisabilite du maintien de la ronde pendant les vacances. Pour coordonner ceci, on peut s'inscrire pour certains creneaux horaires par le biais de sondages Doodle
La prochaine assemblee aura lieu mardi 14 avril. 


AG du mardi 31 mars 2009

-----------------------------------
Motion de l'assemblée générale "Sciences Mathématiques - Chevaleret" des Universités Paris 6 et Paris 7 du mardi 31 mars :
"L'Assemblée Générale prend acte du flou actuel sur l'avancement des négociations sur les réformes de la mastérisation, des statuts des enseignants-chercheurs et des organismes de recherche. Les concours de 2010 se passant, selon les dernières informations, dans les mêmes conditions que 2009, elle demande que ces concours ouvrent comme les années précédentes à une année de stage rémunérée (PLC2). Elle demande une remise à plat complète du projet de mastérisation. Elle rappelle son attachement au principe des concours, ouvrant au statut de fonctionnaire, pour couvrir tous les besoins en enseignants. L'Assemblée Générale appelle à cesser les activités de recherche, d'enseignement et d'administration le jeudi 2 avril, et à se rendre nombreux à la manifestation à 14h30 sur la place du Panthéon."

Votée à l'unanimité des 45 présents.
----------------------------------

L'Assemblée Générale a fait le constat que la situation actuelle des projets de réformes est très confuse, et que les relations avec le Ministère sont très tendues.
Sur le dossier de la mastérisation, par exemple, force est de constater que nous ne sommes même pas parvenus, près de 6 mois après la demande d'un report d'un an faite par de nombreux acteurs dont la SMF, à un report inconditionnel. La question du stage professionnel rémunéré des lauréats du concours 2010 ne trouve pas encore de réponse. Sur le dossier des statuts des enseignants-chercheurs, la formulation ambigüe des dernières versions du projet de décret ne permet pas même d'interprétation des points annoncés par certains comme positifs.
Nous sommes à un moment crucial pour le mouvement, et il faut plus que jamais rassembler nos forces, remobiliser tous les collègues, pour que la manifestation de jeudi soit un succès : jeudi 2 avril, tous à 14h30 sur la place du Panthéon ! Rappel sur quelques actions en cours : il y faut plus de monde !! Paris 6 hors les murs : http://p6horslesmurs.wordpress.com/2009/03/20/programme_semaine_23mars/
La ronde infinie des obstinés, place de l'Hôtel de Ville 24h/24 : http://www.sauvonsluniversite.com/spip.php?article2170
Maquettes d'avril, mercredi 1er avril, pl. de la Sorbonne à 16h30 : http://www.sauvonsluniversite.com/spip.php?article2245
Journée d'action des BIATOSS, au Palais de la Découverte à 10h : http://www.sauvonslarecherche.fr/spip.php?article2387#2avril
La prochaine assemblée aura lieu mardi 7 avril.


AG du Mardi 17 Mars 2009

--------------------------
Motion de l'assemblée générale "Sciences Mathématiques - Chevaleret" des Universités Paris 6 et Paris 7 du mardi 7 mars
"L'assemblée estime que la réforme de masterisation proposée est inapplicable en l'état, et elle demande le maintien des concours dans leurs formes actuelles pour la session 2010. Elle s'oppose à la mise en place de stages en pleine responsabilité avant la réussite du concours.
Face à l'obstination du gouvernement sur la masterisation et sur le projet de décret sur le statut des enseignants-chercheurs, dont elle demande le retrait, l'assemblée générale appelle à étendre la lutte et la grève, et à participer massivement aux manifestations et actions hors-les-murs."

Pour : 52 Abstentions : 2 Contre : 0
---------------------------

Une mise au point détaillée a été faite sur les dernières annonces de Darcos et Pécresse, de laquelle il ressort que les ministres tiennent à tout prix à casser le système actuel alors même que le projet proposé est de toute évidence inapplicable (les ministères en sont conscients). Il a été souligné que la suppression de l'année de stage (rémunérée) et la mise en place de stages durant la préparation du concours (pour assurer des remplacements) étaient guidés par des raisons budgétaires : trouver un moyen de continuer à supprimer des postes d'enseignants. Cela ne correspond ni à l'intérêt des étudiants préparant les concours, ni à celui des élèves.
Pour plus d'information, on consultera le communiqué de SLU : http://www.sauvonsluniversite.com/spip.php?article2131
Côté décret sur les statuts, il a été souligné que le nouveau projet (le troisième) est sur bien des aspects pire que le précédent, pourtant unanimement condamné. Une analyse détaillée en a été faite par Olivier Beaud : http://www.qsf.fr/QSFNoteStatut14mars.pdf
Les participants à l'action gare de Lyon de mardi dernier (distributions de tracts, exposés, cours) se sont déclarés ravis par l'initiative. A refaire impérativement (éventuellement ailleurs) ! A encore été rappelée la nécessité de s'adresser à nos collègues des écoles, collèges et lycées. Autre exemple d'actions (mis en place par Paris 4) : distributions de tracts devant les lycées du quartier.
Concernant le calendrier : la prochaine Assemblée Générale Chevaleret aura lieu le mardi 24 mars à 12h. Et :
1) Ce soir, mardi, à partir de 18h, Nuit de l'Université à Paris Rive Gauche (Paris 7). Concert à partir de 20h (avec entre autre la compagnie Jolie Mome). Ne vous couchez pas trop tard, car...
2) Demain, mercredi, à partir de 10h, exposés-débats à Chevaleret. Soyons nombreux !
3) Jeudi 19 mars : grève et manifestation interprofessionnelle. RDV enseignement supérieur : 14h30 Beaubourg. Ce sera l'occasion d'étrenner notre nouvelle banderole Math-info Paris 6 - Paris 7. C'est une banderole jaune fluo (!), facile à repérer. Les suggestions de texte sont les bienvenues (exemple de propositions : "Nous ne sommes pas des jaunes" , "L'université : ma grande entreprise connait la crise", "Libérez Galois"... ou plus platement "Sciences Mathématiques en lutte, Universités Paris 6 et 7"). Rendez-vous pour confectionner la banderole le jeudi (19 mars) à 10h30 salle 4C17. Les dates qui suivent sont à confirmer (en fonction du calendrier de la Coordination Nationale des Universités)
4) Lundi 23 mars à 12h : distribution de tracts à Jussieu (à confirmer)
5) Mardi 24 mars ou Jeudi 26 mars : manifestation nationale. L'autre jour : action collective type "gare de Lyon".

Et toujours des dizaines d'actions journalières dans les universités de Paris et sa région (voir les sites SLU et SLR...)
Par exemple Paris 6 hors les murs : http://p6horslesmurs.wordpress.com/2009/03/12/programme_semaine_16mars/ Ce n'est qu'un début !


AG du Mardi 10 mars 2009

------------------------
Motion : L'assemblée des enseignants-chercheurs et chercheurs en mathématiques et informatique de Chevaleret (Universités Paris 6 et Paris 7) appelle à assurer le succès des manifestations du 11 mars "De la maternelle à l'Université" et du 19 mars, et de la journée d'information-débats organisée à Chevaleret le 18 mars. Elle juge inacceptable le nouveau projet de décret modifiant les statuts des enseignants-chercheurs. Elle appelle toujours au retrait du projet actuel de "masterisation" et de modification des concours de recrutement des enseignants. En particulier, elle demande le maintien des concours de recrutement dans leur forme actuelle pour la session 2010. En conséquence, l'assemblée appelle à amplifier la lutte et la grève.

Pour : 40, Abstention : 1, Contre : 0
------------------------

L'assemblée générale a discuté du nouveau projet de décret. Beaucoup de collègues le considère aussi mauvais, voire pire sur certains aspects (comme sur la prise en compte de certaines taches d'administration qui disparait), que le projet précédent. Il a été souligné que la formulation " Cette modulation ne peut se faire sans l'accord de l'intéressé" ouvre la voie à toutes les pressions locales, alors même que le décret renforce encore les pouvoirs des instances locales. D'autres points qui posent problème ont été relevés ; ils sont repris dans l'analyse faite par la juriste L. Valette que l'on peut consulter à l'adresse suivante : http://sciences.blogs.liberation.fr/home/files/analyse-du-projet-de-decret080309.pdf
Enfin, toujours rien côté "masterisation". Pour certains collègues présents, la "masterisation" constitue pourtant un enjeu bien plus important pour l'avenir de l'éducation nationale et de la société en général. On a donc insisté sur l'importance d'assurer le succès des manifestations unitaires, du mercredi 11 mars et du jeudi 19 mars. Un départ de Chevaleret pour la manifestation de demain, mercredi 11 mars, est prévu : RDV à 13h45 devant l'entrée rue du Chevaleret, pour aller ensemble à République. Enfin, le programme de la journée du mercredi 18 mars, à Chevaleret, est prêt. Elle débutera à 10h avec un débat sur "L'Université en Europe et en Amérique du nord", animé, entre autre, par un collègue britannique, Hugo Radice, venant pour l'occasion. Les autres thèmes abordés seront les réformes des instituts de recherche et le nouveau contrat doctoral. Voir le site : http://people.math.jussieu.fr/~gallagher/InfoDebatChevaleret1803.html
Il faut faire le maximum de publicité pour cette journée auprès de nos collègues et des étudiants. Un nouvel appel a été lancé pour verser à la Caisse de grève (tenue par Michel Carpentier, bureau 7A26). Enfin, le calendrier des actions a été rappelé.
Résumé :
1) Mardi 10 mars : 16h Gare de Lyon : distributions de tracts et cours "hors les murs"
2) Mercredi 11 mars : manifestation nationale, 14h30 République (13h45 devant Chevaleret).
3) Mercredi 11 mars : diverses actions sur PRG, voir le site : http://mobilisationp7.ouvaton.org/ 4
) Vendredi 13 mars : conférence à PRG (14h Amphi A1) d'Isabelle Bruno "La stratégie de Lisbonne et les mobilisation européenne contre le 'marché de la connaissance' ."
5) Mardi 17 mars : AG à Chevaleret à 12h.
6) Mardi 17 mars : journée d'actions en direction du grand public.
7) Mercredi 18 mars : journée d'information-débats à Chevaleret.
8) Jeudi 19 mars : journée de grève et de manifestation interprofessionnelle. et toujours P6-hors les murs, tous les midi à Jussieu... Il y a au bas mot une dizaine d'actions journalières et de débats-exposés sur Paris et sa région. L'occasion de se cultiver ! On peut les retrouver sur le site Sauvons l'Université : http://www.sauvonsluniversite.com/

AG du Mardi 3 Mars 2009

-------------------------
Motion : L'assemblée des enseignants-chercheurs et chercheurs en mathématiques et informatique de Chevaleret (Universités Paris 6 et Paris 7) appelle à poursuivre la lutte et la grève, et en particulier à l'arrêt complet des cours les jeudi 5, mardi 10 et mercredi 11 mars en vue d'actions hors les murs. Elle demande : - le retrait du projet de "masterisation", le maintient des concours dans leurs formes actuelles pour la session 2010, et l'ouverture d'une véritable concertation sur ce sujet. - le retrait du projet de modification du statut des enseignants-chercheurs. - le rétablissement, dès cette année, des postes d'enseignants-chercheurs et de Biatos supprimés. - l'arrêt du démantèlement du CNRS.

Motion adoptée à l'unanimité des 52 votants.
--------------------------
L'Assemblée générale a proposé de mettre en place des actions visibles hors les murs (de P6-P7 et de Chevaleret), en concertation avec d'autres UFR. Il s'agit d'entrainer collègues et étudiants dans un endroit où l'on combinera "cours" et distribution de tracts aux passants. La date retenue est le mardi 10 mars, dans l'après-midi (gare de Lyon, probablement). Nous confirmerons cela dès que nous aurons les dates définitives des manifestations nationales (à priori, mercredi 11 mars : manifestation "de la maternelle à l'université"). Par ailleurs, nous rappelons l'existence d'exposés hors les murs tous les midi sur le parvis de Jussieu : http://p6horslesmurs.wordpress.com/ La manifestation de demain (jeudi 5 mars) partira à 15h de Denfert. La prochaine Assemblée générale "Chevaleret" aura lieu le mardi 10 mars.

AG du mardi 24 février 2009

------------------------------
La motion suivante a été adoptée en fin d'AG : "Les enseignants chercheurs et chercheurs en mathématiques et informatique présent à Chevaleret (Paris 6 UPMC, et Paris 7 Denis Diderot) réunis en assemblée générale le mardi 24 février 2009 sont mobilisés contre les projets actuels du gouvernement concernant les statuts des enseignants-chercheurs, la formation des professeurs dans les collèges, écoles et lycées et le démantèlement du CNRS et entend dénoncer les effets dévastateurs à long terme de ces projets de réforme, et des suppressions de postes. S'ils sont favorables à une évolution de l'université et des institutions comme le CNRS, ils dénoncent des mesures imposées, parfois avec mépris, sans concertation et qui cachent mal l'objectif de faire des économies et de piloter la recherche en fonction d'une rentabilité immédiate à laquelle la recherche ne saurait se réduire. Dans leur grande majorité, les enseignants-chercheurs et les chercheurs en mathématiques et informatique sont attachés à un service public d'enseignement supérieur et de recherche de qualité. Ils tiennent à affirmer le caractère national de leurs métiers, caractère que le projet de décret met en cause en les soumettant à l'arbitraire local. Les succès de l'école mathématique française sont justement le fruit d'une politique volontariste nationale, menée collégialement, en particulier par le CNRS et le CNU. En favorisant l'émiettement de cette communauté, les projets actuels risquent d'affaiblir une école pourtant unanimement louée. Comme la plupart des enseignants-chercheurs et des chercheurs dans les autres disciplines et dans toute la France, les mathématiciens et informaticiens de Chevaleret sont dans leur ensemble favorables à des réformes pour faire évoluer l'université et les institutions de recherche comme le CNRS. Mais ils sont convaincus qu'une condition indispensable pour que de telles réformes soient un progrès et non une régression est qu'elles prennent appui sur une connaissance précise des succès réels de la recherche française et des améliorations souhaitables et soient le fruit d'une vaste et sincère concertation entre le monde universitaire et le gouvernement et non imposées de façon autoritaire et surtout aveugle. L'assemblée générale appelle à poursuivre la grève et à participer activement aux mobilisations en cours, en particulier à la manifestation du jeudi 26 février et à la journée d'information des étudiants du lundi 2 mars"

Votants 37. Contre : 0 ; Abstention : 3 ; Pour : 34
-------------------------------
Les points suivants ont été abordés en AG :
1) La prochaine AG est fixée au mardi 3 mars à 12h. 2) Des rumeurs de progrès coté "décret" ont été rapportées. Il a aussi été rapporté que V. Pécresse (interview hier sur France Inter) a l'air de camper sur ses positions. Pour la forme ou pour de vrai ? Aucun progrès coté masterisation. http://www.radiofrance.fr/franceinter/em/septdix/index.php?id=76858
3) On nous a rapporté un courriel surréaliste du responsable P6 des masters enseignement. En substance : on ne sait pour l'instant pas grand chose (pour pas dire presque rien) de ce que seront les conditions des concours l'an prochain (en particulier pour l'agrégation), et on aura pas de réponse de l'AERES sur les maquettes avant le 31 mai, et "en conséquence" (sic) il faut envoyer des maintenant nos propositions pour les formations master de la rentrée prochaine...
4) La question de la grève pose encore problème. Beaucoup s'en sente solidaires sans la faire. Afin d'avoir une grève plus efficace et réelle, il a été envisagé de proposer une grève "tournante" deux jours par semaine.
5) Pour P6, tous les présents à l'AG souhaitent une visibilité plus grande du mouvement sur les sites des UFR et des labos, à l'instar de ce qu'on voit à l'ENS ou à Orsay :
http://www.dma.ens.fr/
http://www.math.u-psud.fr/
6) Toujours pour P6, il a été rappelé l'existence d'une pétition demandant une réunion des membres élus des trois conseils de l'UPMC. http://www.jussieu.ras.eu.org/assemblee/index.php
7) Le calendrier national des manifestations a été rappelé : jeudi 26 février, jeudi 5 mars, mardi 10 mars.
8) Il a été décidé d'organiser une demi-journée d'information pour les étudiants. Pour P6, ce sera le lundi après-midi. Tous les collègues sont encouragés à assurer le succès de cette rencontre (plus d'informations à venir). 


AG du Mardi 17 février 2009

Première AG commune à Paris 6 et Paris 7
[Grève]
La discussion a porté sur les diverses modalités de la grève. Quelles que soient celles-ci, il a été rappelé que la mobilisation actuelle est cruciale pour l'avenir de l'enseignement supérieur et de la recherche, et qu'il fallait tenir sur les revendications qui font l'unanimité au sein de notre communauté. Et même si nous devons mettre plusieurs mois pour gagner, il sera toujours temps de trouver un arrangement pour les enseignements et les examens. L'assemblée générale des enseignants chercheurs et des chercheurs en mathématiques et en informatique de Paris 6 et Paris 7 s'est prononcée "pour la reconduction de la grève et de la lutte" (65 pour, 2 abstentions, 0 contre). [Caisse de grève]
Afin de financer certaines activités futures (dont la journée de vendredi) il a été décidé de la mise en place d'une caisse de grève. Les dons sont à faire au trésorier Michel Carpentier (bureau 7A26). Tous les dons sont acceptés, à commencer par ceux des collègues qui regrettaient de faire grève sans perdre leur journée de salaire.
[Etudiants] Deux étudiants (math et math-info) de Paris 6 ont signalé que le mouvement des enseignants en mathématiques était peu visible sur Jussieu (contrairement à d'autres disciplines). Il a été rappelé l'importance d'informer les étudiants et de les associer à la mobilisation en cours. Ils sont, tout comme nous, les premiers concernés (en particulier par la masterisation des concours). Il a été décidé d'organiser une journée d'information-débats à Jussieu et à PRG destinée aux étudiants de L et M1.
[Journée du 20] Le programme de la journée d'information-debats du vendredi 20 février sera disponible incessamment (les horaires sont 10h-12h et 13h30-16h30). Il a été signalé combien il était important d'en faire la plus grande publicité auprès de tous nos collègues, et aussi des étudiants (en thèse, en M2, et pourquoi pas en M1 et L). La presse (internationale ?!) sera aussi conviée.