Souvenirs sur Sofia Kovalevskaya

Michèle Audin

Quatrième de couverture :

Lorsqu’elle meurt à Stockholm en 1891, Sofia Kovalevskaya n’a que 41 ans. Elle a pourtant eu une vie d’une rare intensité. Ses études, puis sa carrière scientifique, l’auront conduite, de Moscou à Berlin, Paris ou Stockholm, à travers l’Europe. Elle aura soutenu une thèse de mathématiques, été nommée professeur d’université, édité une importante revue, écrit des livres, milité pour la cause des femmes, élevé sa fille... Aujourd’hui presque classique, un tel parcours était à l’époque hors du commun. Un peu plus d’un siècle plus tard, Michèle Audin, elle-même mathématicienne, universitaire et écrivain, retrace la vie exceptionnelle de cette femme exceptionnelle, avec un respect, une admiration et une affection qui ne peuvent qu’emporter l’adhésion des lecteurs. Avec elle, ils partageront les passions et les indignations de Sophie, ils se plongeront dans le monde qui l’entourait. Ils découvriront aussi ses mathématiques. Michèle Audin n’hésite pas, en effet, à nous exposer en détail les questions que Sophie a traitées, donnant ainsi aux amateurs de mathématiques de quoi alimenter leur passion. Quant aux autres, qui omettront peut-être certains passages trop techniques, ils ne se sentiront jamais laissés à l’écart.
Avec une rare exigence de rigueur, alliée à un grand talent de conteuse, Michèle Audin nous offre une authentique œuvre d’historien, un grand témoignage humain et un récit captivant.

L’auteur :

Michèle Audin est professeur à l’Université de Strasbourg. Normalienne, puis élève de Francois Latour, elle soutient sa thèse d’état en 1986 à l’Université Paris-Sud (Orsay). Conférencière de talent, elle est l’auteur de nombreux articles de recherche en topologie algébrique et en géométrie symplectique, ainsi que de plusieurs livres, dont l’un, « Spinning tops » (toupies) a été traduit en russe et en japonais, et un autre, « Géométrie » (qui a été traduit en anglais), est une référence de choix et un grand classique du genre.

La collection Orizzonti :

Au carrefour des sciences, des arts et des lettres, la collection Orizzonti donne la parole aux meilleurs orfèvres de chaque discipline. Avec la rigueur et la profondeur trop souvent réservées aux seuls spécialistes, ils offrent à un plus large public ce qui se fait de mieux dans chaque domaine. Grâce à une mise en page, une présentation et une iconographie particulièrement soignées, ces textes de haute tenue contribuent à faire d’Orizzonti une prestigieuse collection de « beaux livres ».

Table des matières

Introduction
Ce que l’on trouvera dans ce livre

Images

I. Chronologie de Sophie
Généalogie
Chronologie

II. Les noms de Sophie

III. Histoires
Histoire du papier peint
Les asymptotes
Histoire du petit sinus
La pathétique histoire de la sonate
Histoire du mariage blanc
Histoire de Bunsen
Histoire du vilain chapeau
Histoire de la Commune de Paris
Histoire du retour en Russie et du suicide
Gösta, Carl et Sophie à Stockholm, histoire d’amitié
Histoire des lettres mélangées
Histoire des îles danoises et de la pneumonie
Histoire des lettres brûlées
Saturne, Spoutnik, les astéroïdes, la lune
Digressions, l’histoire, la politique, les livres, les bosses, la
dégénérescence, Bryn Mawr, les nombres p-adiques
et Fanny Mendelssohn, en guise de conclusion

IV. La thèse de Sophie, le théorème de Cauchy-Kovalevskaya
Les trois mémoires de la thèse
Un problème de Cauchy
Qui a démontré le théorème de Cauchy-Kovalevskaya ?
De la rigueur (suite)
Une pause Les anneaux de Saturne

V. Le solide
V.1. Ce qu’il y a dans les articles
V.2. Actualité et modernité de ce travail

VI. Une lettre à Mittag-Leffler
Description de la lettre
La lettre
Commentaires
Les mathématiques de la lettre

VII. Stockholm.
Le poste de Sophie à Stockholm
La vie à Stockholm — vie professionnelle
La question du salaire
La vie à Stockholm — l’opinion
La vie à Stockholm — Anne-Charlotte Leffler
La vie à Stockholm — les amis
Acta Mathematica
Les milieux biréfringeants

VIII. Une lettre à Vollmar
Pourquoi consacrer un chapitre à cette lettre ?
D’où vient le texte ?
Les amis de Sophie à Paris
La lettre

IX. Le prix Bordin et la réputation de Sophie
La vie parisienne
Le 24 décembre 1888 à l’Académie
Sa réputation, avant-hier, hier... et aujourd’hui ?
Saut d’obstacles
Indépendance scientifique de Sophie
Sophie ou l’oubli
Une pause Des anges et des arêtes

X. Les femmes des Men of mathematics
Les femmes à l’index
Maître et élève

XI. Je me souviens de Sophie, par George, Gösta, Julia et les autres

XII. Moi aussi, je me souviens de Sophie
Sophie, Robert et moi
Ambiance Sophie
Le cas de Sophie K, de Jean-François Peyret
Le printemps de Sophie
Des histoires que je n’ai pas racontées
Une femme honorable

Bibliographie
Index